lundi 22 décembre 2014

Touriste de Julien Blanc-Gras

Aucun commentaire :
Croyez-le ou non, ce blog a une vocation à décrire plutôt qu'à montrer et il m'est naturellement venu à l'esprit de présenter ici quelques bouquins que j'ai eu l'occasion de lire et qui m'ont donné matière à :
- Réfléchir un peu plus sur le sens qu'on donne ou accorde au voyage en général:
- Avoir envie de partir pas ou très très loin,
- Me sentir moins con bête, ce qui reste relatif et rejoins le premier point,
- Découvrir des nouveaux endroits, couleurs, goûts, tout ça par la force de l'imaginaire.

Le voyage n'étant donc pas qu'une affaire d'image, de vidéo ou même encore de podcasts - bien que j'affectionne particulièrement ces derniers, on va parler (façon de s'exprimer) de livres. Mais trêve de blabla, passons tout de suite à ce qui intéressera le lecteur avisé - c'est à dire celui qui s'est retrouvé à lire cet article : Touriste, de Julien Blanc-Gras.

lundi 17 novembre 2014

Du Japon en 2 minutes par Charly

1 commentaire :
En passant vite fait en cet automne qui commence doucement à ressembler à l'hiver, je vous invite à visionner les vidéos de Charly qui est au Japon et semble plutôt bien s'y plaire. En 2 minutes il nous y livre sa perception insolite de son d'un quotidien au Japon.

mercredi 1 octobre 2014

Plongez dans les eaux tropicales en vidéo

Aucun commentaire :
Parce qu'on n'a pas toujours l'occasion de partir vers de lointaines contrées (travail donc peu de congés, pas assez d'argent...), voici quelques vidéos trouvées sur le net qui m'ont donné des idées quant à mes futures vacances. Cela masquera également ma fainéantise à écrire quelque chose de plus consistant.

mercredi 17 septembre 2014

Naha (Okinawa) - visite du Shuri-jō

2 commentaires :
En voyages il y a les "pour et les contre" sur les visites à faire ou à ne pas faire. Je ne suis pas un féru de visites, et voir du monde agglutiné autour d'un monument ou d'une curiosité m'a toujours dissuadé de m'y attarder. Le voyage est souvent perçu comme exclusif et unique par ceux qui le pratiquent alors qu'il ne l'est en fait pas (ou très rarement). Nous sommes des touristes comme les autres, à moins de n'êtres expatriés. Bien sûr, nous ne nous sommes pas dit tout ça quand nous avons décidé de visiter le Shuri-castle (en anglais ça rend tout de même mieux) ou Shuri-jō (en japonais, le must). Retour sur cette (demi)-journée.

samedi 6 septembre 2014

Naha, ville principale de la préfecture d'Okinawa - l'arrivée

Aucun commentaire :
Je reprends notre voyage au Japon dans la préfecture d'Okinawa où nous en étions à notre douce - et hors du temps - semaine sur l'île de Miyakojima. Le jour de notre vol retour est maussade et grisonant; une de ces atmosphères comme seul Lézardrieux en Bretagne peut nous offrir - 25 degrés en plus. Enregistrement sans problème dans le minuscule aéroport de la déjà petite île, et nous nous envolons à l'heure évidemment pour Naha - ville principale de la préfecture d'Okinawa, plantée sur l'île du même nom ("Okinawa", pas "Naha", enfin je m'embrouille).

mercredi 27 août 2014

Podcasts de voyage à (ré)écouter

1 commentaire :
Le podcasting - mot qui sera objet d'attention dans la rubrique définition soyez-en sûr - est plutôt faiblement fourni sur le thème du voyage (si l'on considère les podcasts francophones du moins) mais en cherchant bien, on en trouve des très très intéressants. Assis comfortablement dans votre voiture, votre lit, dans les transports ou dans la salle d'attente d'un praticien, vous pourrez vous évader un peu partout avec cette sélection :

dimanche 27 juillet 2014

Plages et découverte de l'île (Miyakojima)

2 commentaires :
Le levé du deuxième jour est beaucoup moins dur que celui de la veille. Faut dire que se lever à 11h aide à démarrer ces vacances sur un tempo ralenti. Après un rapide café, nous nous mettons en selle sur nos vélos pour la plage la plus proche de la Guesthouse, Maehama beach.

...Petit intermède sur les routes à Miyakojima...
Que vous soyez en voiture, en scooter, en vélo comme nous, ou à cheval, les routes de Miyakojima sont en très bon état. Ni trous dans la route, ni chaussée déformée comme les routes belges. Et cela est appréciable, surtout quand on rentre en vélo, de nuit et sans phare. Aussi la circulation est peu dense, surtout si on sort des "grands axes" (le terme restant relatif).

mercredi 16 juillet 2014

Miyakojima island : récit de l'arrivée (pas tout à fait à chaud)

Aucun commentaire :
Cela fait trois bonnes semaines que nous sommes rentrés de nos vacances passées - principalement - sur l'île de Miyakojima au Japon et je me décide enfin à laisser ici une trace de mes premières impressions sur ce séjour.
Mais où est-donc cette île qui regroupe un peu plus de 50 000 habitants, autrement dit une poignée à l'échelle de la population japonaise ? C'est là:

mardi 15 juillet 2014

Le convenience store, le quoi ? : définition n°2

Aucun commentaire :
Convenience store

Ce mot n'est pas forcément utilisé dans la langue française. Normal puisqu'il s'agit d'un - de deux même - mot anglais. Ce que je sous-entends par là c'est qu'il est essentiellement  repris par la communauté de ceux ayant déjà mis leur pieds au-delà des frontières de leurs pays. Du sabire en somme (ça fait beaucoup de "s").

jeudi 5 juin 2014

Avant départ pour le...

Aucun commentaire :
Le temps de changer un peu d'argent et surtout une excitation totalement démesurée.
Le taux de change de l'époque 1€ = 135 Yen.
Joie pure mêlée à de l'excitation pré-voyage.

jeudi 8 mai 2014

Vidéo: Antoine de Caunes est Toqué de Tokyo

Aucun commentaire :

Le Japon est sans aucun doute un pays qui en fascine beaucoup d'autant qu'il possède une société aux moeurs plutôt polissées. Pourtant il existe bien dans l'archipel une culture underground (voilà un mot qui mériterait d'être traité dans la rubrique définitions du blog) dont Tokyo et Antoine de Caunes nous livrent une belle part. Du festival de la fécondité aux chanteurs/découpeurs de thons, cette vidéo est un vrai bijoux pour peu qu'on apprécie le style décalé de son acteur principal.


jeudi 1 mai 2014

L'arrivée du food porn: définition n°1

Aucun commentaire :
Ayant parfois du mal à suivre les évolutions linguistiques et les modes franglaises qui sévissent sur Internet, je vais tâcher d'expliquer de temps à autre un mot ou une expression qui vous aidera peut-être à comprendre ce que vous lisez sur la toile ou entendez dans les conversations entre ados à la télé/radio.
Foodporn
Dans sa définition anglaise :
"Close-up images of juicy, delicious food in advertisements."
Source : http://www.urbandictionary.com

Et en français :
"De l’anglais qui signifie littéralement « nourriture porno » caractérise un repas riche et goûtu généralement de malbouffe. Les gens ont pris l’habitude de prendre en photo leurs repas et de les poster sur les réseaux sociaux. Ainsi le foodporn peut concerner : des cupcakes, des burgers, des bagels, des cheesecakes ou tout autre repas du genre."
Source : http://www.urbandico.com

Plus généralement, et c'est ici mon interprétation, le foodporn se définit simplement comme la publication sur un blog ou sur les réseaux sociaux d'images de nourriture.

Concrètement mis en apllication (ou en passe de) sur ce blog.


C'est aussi pour donner faim au quidam qui passe par là. Qui n'aime pas la pizza ?

Petit mise à jour pour bien illustrer cet article; le groupe Epic Meal Time qui publie régulièrement ses vidéos sur le Net met en scène une vision assez poussée de la gastronomie calorique. Le foodporn en vidéo a trouvé sa référence :

mercredi 16 avril 2014

Si tu es arrivé(e) sur cette page, c'est que...

Aucun commentaire :
  • Tu es un voyageur qui cherche des informations sur ses futures destinations ou sur sa location actuelle.
  • Tu aimerais voyager autrement qu'en allant acheter ta baguette le matin (ou en prenant ton déca devant Télématin).
  • Tu es là par hasard parce que ce blog a un référencement proche de la nullité.
  • Tu est curieux de ce que tu pourrais y lire.
  • Tu t'ennuies profondément et zones aléatoirement sur internet à la recherche de rien du tout.
  • Tu as remarqué que je te tutoie; j'espère que ça ne froisse pas ton sens des convenances.
Démarrer un blog n'est pas chose simple car on peut écrire une, dix ou cent lignes d'un coup puis être fainéant ne pas trouver le temps de poursuivre ou de l'alimenter régulièrement. C'est probablement ce qui va se passer ici car ce blog n'a pour seule vocation que de laisser une trace des différents voyages que j'ai eu la chance de faire. Un but de mémoire en somme - comme ce blog de mon séjour en Thaïlande qui remonte à presque 10 ans maintenant ! - même si le mot appraît comme fort (on parle quand même d'un simple blog). Quant au blog australien qui contenait mes histoires de woofer dans le bush, je l'ai malencontreusement supprimé. Seules quelques vidéos de mon travail agricole acharné sont restées comme témoin de ce passage au Queensland:


Espérons que ce dernier blog survive.